Mon sujet de prédilection c’est nous, les gens, la façon dont on se représente. Nos façons d’exister et de se mettre en scène. Je puise dans les codes d’une culture « mineure » et populaire usant des a priori qu’elle suscite. Je travaille avec des matériaux accessibles et modestes. Je les mets au service d’une iconographie du quotidien, cherchant à illustrer une chronique de la vie sociale et culturelle d’aujourd’hui, propre à exprimer mon regard. Je développe des représentations dans lesquelles réalité et faux-semblants se côtoient.

Dans la région du Nord où j’ai grandi, la culture populaire y est forte et vivante. Le carton pâte se rapporte à la fabrication des géants et à l’identité populaire, aux carnavals et à l’esprit festif. L’humour et la joie de vivre sont des composantes récurrentes dans mon travail. C’est le reflet d’une culture territoriale très présente qui façonne également l’état d’esprit. Je crée un univers ludique et coloré dans lequel Arts plastiques, graphiques et décoratifs cohabitent.

Plus globalement, ma démarche se construit autour d’une réflexion sur la notion d’art populaire, sur sa légitimité et ses influences.

Avec mon travail sur la série, je reviens à des préoccupations liées à la ligne, la forme , la couleur, la construction. Je développe une recherche graphique autour du concept de Kit et de la production en série, que j’intitule « Gens en kit ». Basé sur la notion de prêt à monter et de multiple, ce travail interroge notre rapport à la production et à la consommation et dans une dimension plus intime notre rapport à l’identité et à la singularité. Il met en avant une approche axée sur le signe, l’écriture et le langage plastique.